Description de l'évènement

Bruno Dumont

France, 2013, 1h35 

Int. : Juliette Binoche, Robert Leroy…

En février 1915, Camille Claudel est internée, du fait de la guerre, dans une institution religieuse, l’asile d’aliénés de Montdevergues près d’Avignon au milieu de malades difficiles. Ne sculptant plus, développant ponctuellement un discours paranoïaque (notamment envers Rodin), elle garde pourtant toute sa lucidité et son regard sensible d’artiste. Seul son frère, l’écrivain et diplomate Paul Claudel, lui écrit et lui rend visite constituant un lien avec l’extérieur. 

À l’occasion de la parution de l’ouvrage « Écriture et psychose : lire l’illisible » (PUP) de Laurence Aubry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.