Trois dans un sous-sol – Ciné-concert

On se fait en général du cinéma soviétique une image sévère et compassée, marquée par la propagande. En réalité une bonne partie de la production était destinée à faire rire, ce qu’on ignore en Occident car le rire s’exporte mal.

Allegro non troppo – Ciné & Musique, le ciné d’animation ce n’est pas que pour les enfants !

Nous avons tous en tête cette séquence où Mickey Mouse se débat contre des balais et des seaux sur la musique de Dukas, L’Apprenti Sorcier. En effet, le film de Walt Disney, Fantasia, réalisé en 1940 est resté gravé dans la mémoire collective comme un chef-d’œuvre du cinéma ; cependant il n’est pas le seul à avoir fait se correspondre musique et animation, citons par exemple Tezuka avec Tableaux d’une exposition, composé par Moussorgski ou encore ce film très étrange que nous vous présentons Allegro non troppo de l’italien Bozzetto de 1976.

La Chambre interdite

Dans un sous-marin en détresse, l’équipage est à la recherche de son capitaine. Soudainement, un bûcheron arrive et raconte que sa bien-aimée a été enlevée par une bande d’hommes des cavernes…

La Dénonciation – En marge de la Nouvelle Vague

Tout à fait par hasard, Michel Jussieu est témoin du meurtre d’un journaliste d’extrême droite. Interrogé par la police, il nie toute implication dans ce crime mais refuse de collaborer avec l’enquêteur principal, qui le croit innocent, préférant mener son enquête personnelle…

L’Exercice de l’État – Vendredis politiques

Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix. Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’État dans un monde toujours plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique... Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. À quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils ? L’État dévore ceux qui le servent.

Ali & Ava

Ali et Ava n’avaient aucune raison de se rencontrer. Blessés par la vie, c’est leur affection commune pour Sofia, une jeune fille dont Ava est l’assistante scolaire qui les fait se croiser. De là va naître un lien profond au-delà des différences sociales et culturelles...

Le Navire Night – Marguerite Duras : Du texte aux images

Un titre mystérieux, pour un film qui l’est tout autant… « Histoire sans images/histoire d’images noires ». Quel en est le sujet ? L’histoire de deux personnes, que l’auteur définit comme « un orgasme noir. Sans toucher réciproque » en voix off, car l’absence d’image crée le désir...

Moderato Cantabile – Marguerite Duras : Du texte aux images

Anne Desbaresdes, femme d’un industriel d’une petite ville du Bordelais, s’ennuie. Seul son fils l’occupe. Un jour, pendant que l’enfant étudie une sonatine au piano, on entend un cri épouvantable. Une femme vient d’être assassinée. À cette occasion Anne fait la connaissance d’un jeune ouvrier qu’elle va bientôt aimer.

Trás-os-Montes – Visions féminines : l’autre avant-garde portugaise

« Évocation d’une province du nord-est du Portugal, où les racines historiques et séculaires s’entrelacent avec celles des villages alentour, reliés par le fleuve Douro. Enfants, mères, femmes, vieillards, foyer, terre. Vie quotidienne, événements étranges, savoir-faire en perdition, agriculture de subsistance. Érosion. Temps et distance. Présence de ceux qui ne sont plus là, partis vers d’autres horizons...

Notre pain quotidien – Semaine du goût – Prélude à Confrontation 58 “Sucré, salé, filmé !”

Des corps pendus à la chair ouverte et viciée, la lumière verte sur les tubes et rouages d’une machine qui est bien trop grande pour l’Humain. Le « huitième » passager de Ridley Scott serait prêt à sortir des appareils robotisés qui peuplent le cadre. Omniprésentes, les machines tournent, jettent, attrapent, sélectionnent, ouvrent, découpent, dispersent, projettent...

La Jeune fille – 60 ans de l’Institut Jean Vigo

Ewie, une jeune fille de treize ans, vit seule sur une île en compagnie de son grand-père et de Miller, un garde-chasse. Elevée à l’abri des tabous sociaux, elle vit toutes les situations avec naturel et ignore la morale. L’arrivée de Travers, un Noir faussement accusé de viol et d’un pasteur, va obliger les habitants de l’île à considérer leur vie à travers la morale dictée par le monde extérieur.

L’homme qui ment – Trintignant inconnu

« Je vais vous raconter mon histoire » dit Boris (ou est-ce qu’il s’appelle Jean?) à plusieurs reprises dans ce film. Mais son histoire est régulièrement menacée par les contradictions venant de lui-même, des autres, ou par ce que le film montre…