Description de l'évènement

Mujeres al borde de un ataque de nervios
Pedro ALMODOVAR, Espagne 1988, 1h28
Sc. : Pedro Almodovar ; Int. : Carmen Maura, Antonio Banderas, Julieta Serrano

Pepa, comédienne de doublage, vient d’être quittée par Ivan son amant et collègue de travail. Elle cherche à lui parler mais leur communication se passe à travers la simple écoute de messages enregistrés sur le répondeur. Elle commence, ainsi, à enquêter sur l’homme en découvrant sa double vie… Pendant cette recherche elle va croiser d’autres personnages qui ont aussi leurs problèmes et leurs névroses.
Une mise en scène où les couleurs ont une grande signification symbolique : le rouge, qui prédomine dans l’appartement de Pepa, nous rend bien l’idée de l’état d’âme passionnel et furieux de la protagoniste.
D’après une libre adaptation de La Voix humaine de Jean Cocteau. Pedro Almodóvar réalise une trans-contextualisation de la pièce, en donnant au film la forme d’une comédie au rythme soutenu. Mais toutefois, en gardant un grand respect pour les sentiments de la protagoniste.
Il aborde avec une ironie amère des thèmes comme celui de la famille, de l’abandon et de la trahison. Le cinéaste nous offre, ainsi, un portrait au féminin d’une génération au bord d’une crise de nerfs dans l’Espagne de l’après Franco. Un univers de femmes amoureuses, séduites et abandonnées, qui reposent leurs espoirs dans des histoires d’amour qui n’ont pas de futur. Elles arriveront à retrouver leur amour-propre et la raison, démontrant ainsi que la vraie faiblesse est du côté de l’homme.

A l’occasion de la sortie du livre de Marion POIRSON-DECHONNE :
« Le cinéma est-il iconoclaste ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.