Description de l'évènement

Jean Rouch,

France, 1955, 36′

Tourné en deux jours et à la demande des prêtres, le film met en scène, comme jamais on ne l’a vu jusqu’alors, les rites de possession d’immigrés nigériens au Ghana, dans la secte des Haoukas. Rouch y invente, sous les auspices de Vertov et Flaherty, ce qu’il nomme la « ciné-transe », une manière de filmer caméra à l’épaule en participant aux événements filmés, une manière d’affirmer surtout que le cinéma est avant toute chose une affaire de regard, de subjectivité partagée, d’empathie et d’engagement.

CYCLE JEAN ROUCH – 5 et 7 décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler avec l'institut Jean Vigo conformément à la politique de confidentialité du site.