Mardi 26 mai à 19h10, l’Institut Jean Vigo aura l’immense plaisir de recevoir le comédien Pascal Cervo lors de la projection du nouveau film de Paul Vecchiali, Nuits blanches sur la jetée.
Un noctambule se promène chaque nuit sur la jetée du port où il passe une année sabbatique. Là, il rencontre une jeune femme qui attend l’homme de sa vie. Pendant quatre nuits, aussi réelles que fantasmées, ils vont discourir sur la vie et lui tombe petit à petit amoureux d’elle. Mais l’amant attendu finit par arriver…
Paul Vecchiali adapte ici la nouvelle de F. Dostoïevski Nuits Blanches. Sa mise en scène en clair-obscur, minimaliste et très subtile confère au duo d’acteurs, Pascal Cervo et Astrid Adverbe une présence à l’écran d’une très grande intensité.

Pascal Cervo

94599_14

Pascal Cervo fait ses débuts au cinéma à 16 ans en jouant, aux côtés de Nathalie Richard, un des rôles principaux du film Les Amoureux de Catherine Corsini. Il retrouve la réalisatrice l’année suivante avec Jeunesse sans dieu, une adaptation du roman d’Ödön von Horváth, puis pour le téléfilm Denis dans lequel il interprète un lycéen amoureux d’une femme mariée. Entre temps, il tourne dans À toute vitesse le premier long métrage de Gaël Morel.
Plus qu’hier moins que demain, en 1999, marque le début d’une collaboration avec le réalisateur Laurent Achard. Elle se poursuit avec Le Dernier des fous, dans lequel Pascal Cervo interprète Didier, le grand frère poète et alcoolique du jeune Martin, Dernière séance, dans lequel il incarne Sylvain, un projectionniste meurtrier, et Le tableau, moyen-métrage réalisé en 2013.
Paul Vecchiali lui confie le rôle principal de Nuits blanches sur la jetée où sa présence à l’écran est d’une très grande intensité.

Pascal Cervo fait partie de ces comédiens discrets au talent bouleversant reconnu heureusement par un cinéma d’auteurs qui n’hésitent pas à lui confier des rôles difficiles qu’il incarne à la perfection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.