Le festival Visa pour l’Image à l’Institut Jean Vigo !

Cette année encore l’Institut Jean Vigo et le festival Visa pour l’Image s’associent pour proposer au public deux soirées de projections et de débats en présence de photo-reporters invités du festival.

En avant première !

Mardi 30 août à 18h

Entre les frontières d’Avi Mograbi

 En présence du photographe Pierre Terdjman

1455184922835_0570x0321_1455184963320Le réalisateur Avi Mograbi et le metteur en scène Chen Alon partent à la rencontre de demandeurs d’asile Africains que l’État d’Israël retient dans un camp en plein désert du Néguev. Ensemble, par le biais d’un atelier inspiré du Théâtre de l’Opprimé, ils questionnent le statut de réfugié. Quel est l’élément déclencheur qui pousse un jour ces hommes et ces femmes à abandonner tout ce qu’ils possèdent pour plonger vers l’inconnu ? Pourquoi Israël, terre des réfugiés, refuse de considérer le sort de ces exilés que la guerre et les persécutions ont jetés sur les routes ? Le théâtre peut-il créer un pont entre les hommes pour qu’ils échangent et se comprennent ?

 

 

Jeudi 1er septembre à 18h

La mécanique des flux de Nathalie Loubeyre

En présence de la photographe Marie Dorigny

mecanique-des-flux2 Sur différents lieux clés des routes migratoires en Europe, des voix, des visages, des corps et des paysages racontent la violence qui se cache derrière l’euphémisme de « contrôle des flux ». Une violence qui s’exerce sur des hommes, des femmes et des enfants et qui révèle l’un des visages de l’Europe d’aujourd’hui. En filmant sur les routes migratoires quelques-uns de ces « migrants » qui, envers et contre tout tentent de franchir illégalement les frontières, Nathalie Loubeyre donne à voir et à entendre autrement que comme un flux ces êtres humains qui rêvent, qui souffrent, qui désirent, et qui voudraient décider de leurs vies.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.