CINÉ PLEIN AIR : La Cité de la Peur

Odile Deray, attachée de presse, vient au Festival de Cannes pour présenter le film «Red is Dead», un film d'horreur tourné avec un budget dérisoire et des comédiens lamentables. Le film est d'une telle faiblesse que personne ne souhaite en faire l'écho. Cependant, lorsque les projectionnistes du long-métrage en question meurent chacun leur tour de la même manière que dans le film, «Red is Dead» bénéficie d'une incroyable publicité.

Tilo Koto

Pour le Casamançais Yancouba Badji, le voyage vers l'Europe s'arrête brutalement dans le Sud tunisien après avoir tenté quatre fois la traversée de la Méditerranée depuis les côtes libyennes. Un an et demi « d'aventure » sur les routes clandestines où il faillit maintes fois perdre la vie. Tilo Koto, c'est l'histoire d'un homme brûlé dans sa chair et son âme par un enfer qu'il sublimera par la peinture.

Les Oubliés du Cinéma : « Cinéma de guerre »

Les périodes de guerre, contrairement aux idées reçues, sont propices à la création d'images cinématographiques. Deux exemples aux antipodes l'un de l'autre pour revoir la Seconde Guerre mondiale. [ Programmation de l'ECPAD ]

Les Oubliés du Cinéma : TABLE RONDE « Identifier un film »

Découvrir le titre d'un film, l'histoire d'une copie relèvent parfois de l'enquête policière. Trois limiers livrent leurs méthodes (Patrice Delavie du CNC - Emmanuelle Berthault de la Cinémathèque française - Francesca Bozzano de la Cinémathèque de Toulouse)

Les Oubliés du Cinéma : « L’école buissonnière des images »

Dès les premières années du XXe siècle, le cinéma rentre à l'école soit pour illustrer les propos des enseignants soit pour révéler le monde aux élèves. C'est aussi l'outil idéal pour témoigner d’expériences pédagogiques novatrices jusqu'à ce que l'élève passant derrière la caméra se réapproprie un univers qui jusque-là lui échappait. [ Collection de la Cinémathèque de Saint-Étienne, de l'Institut Jean Vigo, d'Image'Est et de la Direction du patrimoine du CNC. ]

Les Oubliés du Cinéma : « C’est aussi du cinéma »

« C'est aussi du cinéma » Les cinémathèques et centres d'archives conservent des films, mais aussi des objets cinématographiques qui sont parties intégrantes de l'histoire du cinéma et de la séance de cinéma, même s’ils n'en sont pas le point central. [ Une programmation de Ciclic, de la Cinémathèque Universitaire et de l'Institut Jean Vigo ]

Les Oubliés du Cinéma : « France Nord/Sud »

À partir des années 1970, le cinéma se fait en province. Grenoble et Marseille sont des centres de production prolifiques. Deux projections pour la séance « France Nord/Sud » : Monsieur Martin aura quarante ans demain & Martigues 74. [ Collection de la Cinémathèque de Grenoble et de la Cinémathèque de Martigues ]

Les Oubliés du Cinéma : L’Iconostase

L'Iconostase est « une apologie de la liberté de création contre tout conformisme officiel (social, politique, religieux) possible. C'est [...] le Roublev du cinéma bulgare, mais dpouillé de tout mysticisme [...] » (Albert Cervoni, Les Écrans de Soifa). [ Collection de la Cinémathèque de Toulouse ]

Watchmen : Les Gardiens

Lorsque l'un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach, un justicier masqué un peu à plat mais non moins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super-héros du passé et du présent. Ce complot inquiétant et de grand envergure, lié à leur passé commun, aurait des conséquences catastrophiques pour le futur...

La cousine Angélique

En 1973, Luis passe quelques jours chez ses tantes à Ségovie et se souvient de son séjour dans cette maison pendant la guerre civile.

Cría Cuervos

« Porque te vas. » Durant les dernières années du franquisme, Ana, une fillette de neuf ans, vit avec ses deux sœurs et sa tante. Dans ce milieu étriqué, Ana étouffe. Enfant taciturne, insomniaque et douée d'une imagination féconde, elle vit toujours à l'ombre du décès prématuré de sa mère et est persuadée qu'elle possède un pouvoir maléfique au point de se croire responsable de la mort de son père.

Meurtre dans un jardin anglais

À la fin du XVIIe siècle en Angleterre, Mrs Herbert demande à Mr Neville, un peintre-paysagiste réputé, d'effectuer douze dessins du domaine de son mari. En contrepartie, elle s'engage à laisser l'artiste jouir de ses faveurs. Ce dernier acceptera le marché et comprendra trop tard qu'il a été utilisé pour servir un tout autre but...

Pygmalion

Le professeur Henry Higgins, expert en phonétique, fait la connaissance de la jeune Eliza Doolittle au langage populaire. Avec son ami, le colonel Pickering, il fait le pari de la faire passer pour une duchesse...

Gagarine

Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d'Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu'elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son « vaisseau spatial ».

Kusama : Infinity – Ciné Cercle

Ce documentaire sur Yayoi Kusama, surnommée la princesse des pois Pokai tente de réparer une injustice flagrante, rétablissant le statut précurseur de la peintre japonaise. Relativement méconnue du grand public, elle demeure l'artiste contemporaine la plus célébrée et la plus vendue du monde de l'art. Et pourtant cette dame excentrique de 90 ans, tout droit sortie d'un manga, reste un mystère, une icône fantomatique.

Showgirls

Le scénario est simple et semble déjà vu mais le film prend le contre-pied attendu de l'American Dream : Nomi, rêve d'être danseuse et tente sa chance à Las Vegas. Très vite, elle est engagée dans un club de strip-tease et découvre les affres de la nuit !

Eve

Lors d'une soirée de gala, Eve Harrington, une débutante, reçoit le prix convoité de la meilleure actrice ! Quelques personnes assistant à la cérémonie, qui ont été témoins de cette fulgurante réussite et qui y ont même contribué, se souviennent... Nous saurons (presque) tout sur Eve.

Des garçons de province

Employé de boîte de nuit. Youcef s'éprend du danseur d'une troupe queer en tournée estivale. Ailleurs, un jeune homme juché sur de hauts talons traverse le village qu'il s'apprête à quitter. Dans un bourg isolé, Jonas a rendez-vous pour des photos érotiques avec un inconnu. Il y a celui qui reste, celui qui part, et celui qui passe. Ce sont des garçons de province.

Gilda

Ballin Mundson, directeur d'un casino, prend sous sa protection un jeune américain, Johnny Farrell, après l'avoir sauvé d'une mort certaine. Ballin, devant s'absenter, confie la direction de son établissement à Johnny. Il revient quelque temps plus tard marié à Gilda, l'ancienne maîtresse de Johnny.

Confrontation : Le métro de la mort

À Londres, deux étudiants américains, Patricia et Alex, font une macabre découverte dans les escaliers de la station de métro Russel Square, mais le cadavre disparaît. Déjà confronté à une affaire de ce genre l'inspecteur Calhoun reçoit des services secrets l'interdiction d'enquêter car la victime est un haut fonctionnaire. En 1892, des ouvriers et des ouvrières ont été ensevelis en construisant la station de métro British Museum. Que sont-ils devenus, et quels sombres secrets recèlent les profondeurs du métro ?
article placeholder

Confrontation : Tampopo

Tampopo, une jeune veuve, gère tant bien que mal un petit restaurant de ramen dans un quartier populaire de Tokyo. Mais un jour Goro, un client fin gourmet, entreprend de lui apprendre à cuisiner les nouilles. D’autres histoires interviennent, aventures érotico-alimentaires d’un homme en costume blanc, dernier repas d’une mère de famille, obsession compulsive d’une vieille dame. Toutes ces histoires, liées à la cuisine, attestent la quête de raffinement des personnages.
article placeholder

Confrontation : Vendanges

Les documentaires sur l'agriculture, et notamment la viticulture, sont aujourd'hui monnaie courante. Mettant en avant les cultures durables ou dénonçant les effets des pesticides, bon nombre d'entre eux apparaissent comme des plaidoyers sanitaires et écologistes. Paul Lacoste préfère emprunter les chemins du genre humain, tout aussi nécessaires. Ici, il est question de personnes bien plus que de vignes. Paysage humain sur fond de paysage agricole. Les caméras saisissent autant les gestes répétitifs et manuels du travail viticole que les visages, les regards perdus et les éclats de rire.