Le coup d’envoi de la nouvelle saison de l’Institut Jean Vigo sera donné jeudi 15 septembre à 20h30 avec Le Bal d’Ettore Scola !

Nous vous donnons RDV dès 18h30 salle Marcel Oms pour une rencontre avec Jean-Calude Penchenat, acteur, metteur en scène et directeur du Théâtre Le Campagnol (dont les membres ont interprétés le film Le Bal) et Aziz Arbia, comédien du film (et perpignanais !)

A 20h30 : RDV dans la cour de l’Arsenal pour la projection en plein air du film Le Bal d’Ettore Scola

Dans une salle de bal défi le l’histoire de la France, des années 20 aux années 80, au gré des musiques qui ont rythmé ces décennies. Le Front Populaire, la Seconde Guerre mondiale, la Libération et Mai 68 sont ainsi évoqués sur fond de jazz, de rock’n’roll et de musique disco.

« Ce sont des gens qui vivent une petite vie, faite de petites hypocrisies et de petites misères. Des gens qui ont un peu vu passer l’histoire, quelquefois ont fait semblant de ne pas la voir, et la plupart du temps ne l’ont pas vue du tout… Je commence en 36 car là sont mes premiers souvenirs. Je serais plus âgé, c’eût été 1914. Je ne fais pas un film historique; je n’en ai jamais fait. C’est un film sur le temps qui passe, la mémoire et l’amitié, mes thèmes. Ce qui m’importe, c’est de comprendre l’homme. Et pour cela, je me sers de l’histoire, du souvenir. L’ambiguïté m’intéresse. Je me moque du réalisme. J’aime le faux historique s’il me permet de mieux comprendre les semailles qui annoncent le futur. L’homme ne change pas, comme la salle de bal. Je veux lui donner les moyens de se retrouver…  » (Ettore Scola)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.