Description de l'évènement

L’Institut Jean Vigo propose un programme pour les tout-petits où les grands sont aussi les bienvenus
Tarif unique : 3,50 €

4 courts métrages d’animation russes, à partir de 3 ans
Russie, 1964 -1995, 31’
Les protagonistes de ces films sont des petits animaux courageux qui se mettent en route pour découvrir ce qu’il y a de l’autre côté (de chez eux, de la terre, de la nuit, de la neige). Des histoires d’amitié et d’aventure dans des paysages enneigés qui nous donneront l’occasion de changer notre point de vue. Petits pas à petits pas…

AU PROGRAMME :
Attraction
de Alexei Demine
Russie / 1995 / 3 mn
Une famille d’ours s’acharne à gravir le sommet d’une montagne dans la neige et le blizzard. Mais quand ils y parviennent enfin, la « ligne de crête » bascule et toute la famille se retrouve entraînée vers le bas… Cette volonté d’atteindre le sommet devient alors un délirant jeu d’équilibre !

herisson-dans-le-brouillard

 

L’Autre côté
de Mikhaïl Aldachin
Russie / 1993 / 8 mn
Les pérégrinations souterraines de deux vers qui élaborent des galeries labyrinthiques et décoratives pour échapper à leurs prédateurs… en surface. Une lutte pour la survie aux allures de chorégraphie drolatique.

L’Ourson
de Fedor Kitruk
URSS, 1964, 9 mn – Bronze lion, Venise Festival, 1964
Un petit ourson n’a pas sommeil. Il laisse sa maman hiberner et part à la découverte du monde hivernal. Il se lie d’amitié avec un petit lapin.

Le hérisson dans le brouillard
de Youri Norstein
URSS, 1975, 10mn – 1er prix du meilleur film d’animation au Festival du film soviétique de Frounzé en 1976 – 1er prix au Festival du film pour les enfants et la jeunesse de Téhéran en 1976.
C’est l’histoire d’un petit hérisson et de son ami l’ourson. Ils ont pour habitude de se réunir chaque soir, de boire du thé avec de la confiture de framboise et de compter les étoiles. Mais voilà qu’un jour le hérisson passant à travers bois pour rejoindre son ami se perd dans le brouillard. Il se trouve plongé dans un monde étrange de créatures effrayantes (hibou et chauve-souris) mais aussi bienveillantes et pacifiques (le chien, le cheval, le poisson), dans un monde de ténèbres plein de silence et de murmures, d’herbes hautes frissonnantes et d’étoiles mystérieuses. Tout ce qui l’entoure semble onirique. Les personnages du hérisson et de l’ourson sont très sensibles, doux et rêveurs, à l’inverse du hibou qui, pragmatique et observateur, est impuissant à ressentir la beauté du monde qui l’entoure.

En partenariat avec bibimob.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.