Description de l'évènement

Gérard Mordillat, France 2012, 1 h 17

Scénario : G. Mordillat, d’après Frédéric Lordon ; Image : François Catonné ; Interprètes : Jacques Weber, François Morel, Edouard Baer, Christine Murillo, Franck De La Personne, Jacques Pater…

La crise a touché de plein fouet les milieux financiers, la Bourse dégringole, les banques sont au bord de la faillite. Les responsables des grands établissements bancaires n’ont plus qu’une solution : faire appel à l’Etat. L’Etat haï est soudain le sauveur ! Ce seront les citoyens qui devront payer la facture pour que le système perdure.

Le grand retournement, adapté de la pièce de Frédéric Lordon D’un retournement l’autre, raconte cette histoire d’aujourd’hui en alexandrins. Grâce à ces vers, Gérard Mordillat parvient à refléter avec légèreté ce monde effrayant qui nous est conté. Il ne faut pas taire le fait que ce film est une comédie, et si la langue est belle, les chutes des répliques sont volontiers comiques.

Avec ce film, Gérard Mordillat, roi de « l’agit prop » fait entendre qu’on est à la veille du Grand Soir. Il essaie par ce film « révolutionnaire » de faire réfléchir ses spectateurs sur leur mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.