Description de l'évènement

Sydney Pollack, USA, 1972, 1 h 50

Scénario : John Milius.
Image : Duke Callaghan.
Musique : John Rubinstein, Tim Mac Intire.
Interprètes : Robert Redford, Will Geer, Stephan Gierasch, Ally Ann McLerie…

Dans les années 1850, Jeremiah Johnson, lassé de la civilisation, décide de vivre en solitaire et de devenir trappeur dans les montagnes Rocheuses. Mal préparé à la vie rude, il subsiste difficilement. Jusqu’au jour où Griffe d’Ours, un vieux chasseur, lui apprend son art. « Pêcher une truite à la main dans une rivière gelée, faire du feu avec deux silex, tuer un daim d’un coup de fusil, se faire un lit de braises pour dormir dans la neige, dépecer un grizzli : telle est la rude vie du trappeur. Jeremiah Johnson l’a pourtant choisie pour échapper au tumulte de la ville. Son fantasme à la Davy Crockett se heurte vite à la réalité de l’Ouest. Depuis belle lurette, la nature vierge n’existe plus. La frontière a été repoussée jusqu’au Pacifique, et les pionniers n’ont toujours pas appris à cohabiter avec les Indiens. Cousin antisocial du Josey Wales de Clint Eastwood, Jeremiah Johnson n’a pas d’autre choix. Il devient de plus en plus sauvage. Il fuit, toujours plus loin dans les Rocheuses. Recouvert d’une peau d’ours, sous les neiges de l’Utah, Robert Redford est filmé à hauteur d’homme par son ami Sydney Pollack. Leur western initiatique consacre la beauté et la brutalité de l’Amérique en construction. Où l’homme doit apprivoiser la nature pour survivre. La leçon d’écologie politique est éternelle ». Jérémie Couston (Télérama).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.