Description de l'évènement

Un dia perfecte per volar

Marc Recha, Espagne, 2015, 1 h 10

Une histoire toute simple : dans un paysage de montagnes, un père et son fils jouent avec un cerf-volant et inventent des histoires sur un géant. Cette conversation entre Sergi et Roc couvre pratiquement toute la durée du film. Avec un grand naturel, les dialogues étant parfois improvisés, ce qui donne au film la maladresse et l’authenticité de la vie, Roc Recha, le fils du réalisateur, et Sergi López (grand ami de la famille) cheminent dans les montagnes en parlant de tout et de rien. L’enfant enchaîne les questions sur le monde réel ou celui né de leur imagination ; le père, avec beaucoup de patience, de tendresse et de pertinence, répond à toutes, même les plus saugrenues. «Le cinéma nous offre parfois des expériences authentiquement lumineuses, de vraies révélations alors que nous croyions que tout, ou presque tout, était inventé comme thèmes et formes, stratégies narratives et innovations technologiques, genres et histoires. Le dernier film de Marc Recha [Un dia perfecte per volar] est une de ces expériences. Lumineux, et révélateur de la possibilité de faire encore des recherches dans les paramètres du récit cinématographique et, ainsi, d’être encore capable de surprendre. Le cinéma espagnol bouillonne de nombreuses et intéressantes propositions, classiques ou innovantes, mais Un dia perfecte per volar, vole, justement, avec un style unique. C’est un film en dehors des normes et des révolutions. Une oeuvre unique, très difficile, heureusement, à cataloguer.» Q. C. El Periódico

Scénario : M. Recha.
Image : Hélène Louvart.
Musique : Pau Recha.
Interprètes : Sergi López, Roc Recha, Marc Recha…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.