Description de l'évènement

Yves Boisset, France, 1972, 2h04
Scénario : Ben Barzman, Basilio Franchina.
Image : Ricardo Aronovich.
Musique : Ennio Morricone.
Interprètes : Jean-Louis Trintignant, Michel Piccoli, Jean Seberg, Gian Maria Volontè…

Les noms ont changé, mais ce Sadiel (Gian Maria Volontè) opposant d’un régime dictatorial d’Afrique du Nord, qui tombe dans un piège à Paris, c’est évidemment Ben Barka. Enlevé en plein Saint-Germain-des-Prés avec l’aide d’agents des services secrets français, il est probablement assassiné dans une villa des environs de la capitale. Yves Boisset en donne une version transposée, sur un scénario de Ben Barzman (blacklisté à Hollywood) avec des dialogues de Jorge Semprun. Mise en scène efficace de Boisset qui met son point d’honneur à dénoncer les tares d’un système politique, social et juridique. Son brûlot est servi par des comédiens de qualité avec dans les seconds rôles Jean Seberg, Philippe Noiret, François Périer, Michel Bouquet et Bruno Cremer derrière G. Maria Volontè, Michel Piccoli et J.-L. Trintignant. Que du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.