Description de l'évènement

Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, France/Allemagne, 2016, 1 h 36

Au bout de quatre ans de réalisation, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud font pour les animaux terrestres avec Les Saisons ce que Le peuple migrateur et Océans ont fait pour ceux de l’Air et de la Mer. Alors qu’il présente quelques-unes des images de nature à couper le souffle ce document magnifiquement filmé attache ces vues à un message polyvalent de sensibilisation à l’environnement. Après avoir imaginé des plates-formes de caméra qui pourraient voler et nager à côté de leurs animaux vedettes, (une est d’ailleurs exposée à la Cinémathèque Nationale), nos deux visionnaires ont fait une nouvelle fois appel aux dresseurs-imprégnateurs du monde entier pour diriger les animaux dans leurs lieux de vie, sous le regard de nombreuses caméras embusquées dans des endroits improbables en se plongeant en relation intime avec les diverses espèces qui deviendront les vedettes récurrentes du film. Grâce à la méthode de l’imprégnation l’équipe technique parvient à se rapprocher des acteurs, rejetant les lentilles de zoom en faveur de la proximité physique réelle. Comme toujours, il y a un peu de tricherie impliquée, particulièrement évidente dans les plans de coupe — un curieux écureuil rouge montré spectateur d’une lutte de loups, ou l’ourson qui semble couvrir ses yeux en réaction à une bagarre entre adultes — qui servent à la transition, qui parfois monte au-dessus ou à travers les cimes des arbres pour suivre les oiseaux et les insectes.

Scénario : J. Perrin, J. Cluzaud, Stéphane Durand.
Montage : Vincent Schmitt.
Musique : Bruno Coulais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.