Description de l'évènement

Paul Castelnau et Joseph Mandement, France, 1926, 33’
Opérateur : Lucien Le Saint.

Ciné-Miroir n° 100 du 15 juin 1926 présentait ainsi ce film : « Le 17 mars dernier, un petit cotre de 7 tonneaux, le Jupiter, quittait Puntas-Arenas, le dernier port chilien du détroit de Magellan. A bord se trouvaient MM. Castelnau et J. Mandement, ainsi que l’opérateur Lucien Le Saint. Ces trois hardis pionniers partaient pour explorer l’archipel de la Terre de Feu, la région la plus désolée du globe. Pendant trois mois, ils naviguèrent ainsi dans les terribles parages du Sud, poussèrent jusqu’au cap Horn et en rapportèrent des documents sensationnels. » Puis M. Paul Castelnau commentait quelques grands moments de l’expédition, et du film. La rencontre des Alakaloufs, la peuplade « la plus arriérée, la plus dégradée, celle qui a toujours été réfractaire à toute pénétration, la plus hostile à l’étranger, et dont la vie est restée presque aussi sauvage que celle de leurs ancêtres ». L’exploration des bras de mer du Sud et du Sud-Ouest : « Il est difficile d’imaginer la magnificence de ces contrées inhospitalières et tragiques. » Les environs du cap Horn : « Nous fuyons vent arrière sur des montagnes d’eau et avons la fierté de réussir à doubler, avec notre cotre de 7 tonnes, ce point extrême des continents, cet énorme roc, sombre et tragique, où les vagues s’acharnent et qui domine le cimetière de tant de navires : le cap Horn ou cap des Tempêtes. »

ctoulouse_logologo-CNCAFF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.