« Ne jetez pas vos films ! » Pellicules oubliées au fond d’une cave, images tournées il y a des années et archivées faute de moyen de les projeter, quelles qu’elles soient, vos images sont précieuses.

Appel à collecte

C’est en s’inscrivant au cœur de l’appel à collecte de films lancé par la Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF) en 2008 que l’Institut Jean Vigo décide de donner vie à une mémoire filmique régionale. Le partenariat noué alors avec la Cinémathèque de Toulouse se propose de collecter, archiver et diffuser des images locales, véritables témoins de notre Histoire, nos traditions et nos cultures. De cette volonté est né et grandit le projet Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée.
En 2014, grâce au soutien de l’Eurorégion, la Filmoteca de Catalunya et l’Arxiu del So i de la imatge de Majorque ont rejoint cette plateforme pour l’enrichir de documents audiovisuels de premier ordre dans la valorisation, par les images, de la Catalogne et des Baléares.

Valorisation d’un patrimoine régional

Ce travail de valorisation d’un patrimoine régional avance de jour en jour grâce à vos dons. Chaque image, qu’elle provienne de films amateurs, professionnels ou institutionnels, est minutieusement nettoyée, réparée et numérisée avant d’être intégrée au projet. Le film sur pellicule peut vivre particulièrement longtemps s’il a accès à un traitement adapté et à des conditions de conservation optimales. C’est donc ce que le projet Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée offre à ces images régionales trop souvent victimes de l’humidité ou des variations de températures, principaux facteurs de détérioration.

Des images passées

Travaillant ainsi à la sauvegarde des images qui ont égayé le quotidien des dernières décennies de la région Languedoc-Roussillon, l’Institut Jean Vigo possède, à ce jour dans ses collections, plus de 150 films numérisés. Tramway dans les rues d’un Perpignan des années 1930, carnaval des années 1940 mais aussi plages régionales non-bétonnées, joutes sétoises, féria de Nîmes, manifestation à Saint Laurent de Cerdans, paysages languedociens divers, les souvenirs sont nombreux et ne demandent qu’à être transmis aux générations actuelles et futures. Des séances spéciales sont régulièrement organisées en région Languedoc-Roussillon et sont accompagnées de discussions autour de l’archive, de la numérisation et du patrimoine audiovisuel. Voir ou revoir les images et traditions passées recèle une force émotionnelle, personnelle et fédératrice que les publics, toujours plus nombreux, soulignent lors de ces projections publiques.

Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée permet donc de donner une nouvelle vie à des images régionales, à vos images régionales et propose un voyage rétrospectif au cœur d’un territoire.

Ce travail de collecte et de sauvegarde avancera grâce à votre participation. Le portail Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée a vocation à s’enrichir de mois en mois de nouvelles trouvailles.
Pour déposer vos films ou pour tout renseignement supplémentaire sur le projet Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée, vous pouvez contacter l’Institut Jean Vigo.

Retrouvez les films récoltés en cliquant ici.

Mémoire Mémoire Filmique Pyrénées-Méditerranée est soutenu par l’Europe, le Ministère de la Culture, la Région Languedoc-Roussillon, la Région Midi-Pyrénées, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, la fondation Banque Populaire du Sud, la Generalitat de Catalunya et le Consell de Mallorca.

www.memoirefilmiquedusud.eu

MemoireFilmiquePM