NOS PLUS BELLES ANNÉES

Quatre amis d’enfance dans les années 80. Ils traversent l’adolescence, deviennent adultes, se perdent de vue, se retrouvent... Nos plus belles années est la chronique de leurs espoirs, de leurs désillusions, de leurs amours, et surtout de leur amitié, avec en filigrane les mutations de l’Italie.

LEAVE NO TRACE

Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudainement de leur refuge, ils se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Contrairement à son père, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie...

SYMPATHIE POUR LE DIABLE

Sarajevo, novembre 92. Sept mois après le début du siège, Paul Marchand, correspondant de guerre, risque sa vie et tente de témoigner d’une guerre insensée et du quotidien des 400 000 âmes prises en otages par les troupes serbes sous le regard impassible de la communauté internationale.

PANDÉMIE

Près d’une grande métropole, la police découvre, entassés dans un container, des dizaines de corps putréfiés victimes d’un mal mystérieux. Au même moment, un passeur de clandestins, atteint d’un virus inconnu, décède à l’hôpital. Quelques heures plus tard, les urgences de la ville croulent sous l’afflux des malades. Le chaos s’installe...

NOCTURAMA

Le film n’est pas une fiction inspirée par les attentats en France depuis janvier 2015. Le scénario date d’avant la tragédie de Charlie Hebdo mais cette image proche et douloureuse a nui à la distribution du film.

UNE HISTOIRE ITALIENNE

Manuela et Daniela, deux amies italiennes, sont entrées en politique pour changer leur pays. En 2008 Manuela est élue députée et Daniela, conseillère municipale à la mairie de Modène, devient adjointe au maire. Les deux femmes s’investissent dans l’action politique, décidées à contribuer au changement. Hélas, leur ambition est bientôt confrontée à de nombreux problèmes...

A TOUCH OF SIN

Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, San’er, un migrant, Xiaoyu, hôtesse d’accueil harcelée par un client, Xiahui, soumis à des emplois de plus en plus dégradants, sont les héros de ce film se déroulant dans quatre provinces différentes.

WARGAMES

David Lightman, un lycéen passionné d’informatique, a développé un attrait et de réelles compétences pour le piratage informatique. Il se connecte à un serveur inconnu, et s’engage dans ce qu’il croit être un jeu de simulation de guerre nucléaire globale. Il s’agit en réalité d’un programme tactique de l’armée américaine.

SOY NERO

Nero a 19 ans, il a grandi aux États-Unis puis s’est fait déporter au Mexique. Étranger dans le pays de ses parents, il est décidé à repasser la frontière. À Los Angeles, pour échapper à la vie de misère de clandestin, il décide de s’engager dans l’armée. Il rejoint le front des green card soldiers.

STILL LIFE

À Fenjge, bientôt engloutie par les eaux du barrage des Trois-Gorges, se croisent deux solitudes : lui veut retrouver son ex-femme et sa fille ; elle cherche son mari disparu depuis deux ans. Ces destins individuels s’inscrivent dans le tableau d’une société en proie à de violents bouleversements où le passé doit être oublié.

LE CHANT DU LOUP

Le thriller diplomatico-militaire ciselé par l’auteur de Quai d’Orsay (2013) est servi par un « jeune premier », François Civil, épaulé par un trio d’acteurs populaires - Mathieu Kassovitz, Reda Kateb, Omar Sy - qui donnent corps à une histoire apocalyptique.

ADIEU L’HIVER

L’un des derniers films documentaires de la DEFA en RDA, tourné, en deux ans d’errance dans les trains de cette autre Allemagne désormais engloutie, par Helke Misselwitz cinéaste féministe, ces portraits de femmes construisent en creux l’histoire d’un pays possible mais à bout de souffle.

LE LOUP DE WALL STREET

Jordan Belfort est courtier en bourse. Son entreprise ayant fait faillite après le krach boursier de 1987, Belfort trouve un nouvel emploi dans un petit cabinet à Long Island, où il commence à faire fortune. C’est que les affaires qui y sont traitées tiennent avant tout de l’escroquerie... ce qui ne manque pas d’attirer l’attention du FBI.

Yves Thos, affichiste de cinéma – Couvent des Minimes à Perpignan

L’exposition Yves Thos, affichiste de cinéma présente une quarantaine d’affiches (issues majoritairement des collections de la ciné­mathèque de Perpignan), des photos mises au carreau, des portraits peints... Elle retrace une histoire de l’affiche de cinéma des années 50 aux années 80. Imaginée par l’Institut Jean Vigo, elle a été présentée à Nîmes, Paris, Montpellier et maintenant à Perpignan. 

Yves Thos, affichiste de cinéma – Couvent des Minimes à Perpignan

L’exposition Yves Thos, affichiste de cinéma présente une quarantaine d’affiches (issues majoritairement des collections de la ciné­mathèque de Perpignan), des photos mises au carreau, des portraits peints... Elle retrace une histoire de l’affiche de cinéma des années 50 aux années 80. Imaginée par l’Institut Jean Vigo, elle a été présentée à Nîmes, Paris, Montpellier et maintenant à Perpignan. 

Yves Thos, affichiste de cinéma – Couvent des Minimes à Perpignan

L’exposition Yves Thos, affichiste de cinéma présente une quarantaine d’affiches (issues majoritairement des collections de la ciné­mathèque de Perpignan), des photos mises au carreau, des portraits peints... Elle retrace une histoire de l’affiche de cinéma des années 50 aux années 80. Imaginée par l’Institut Jean Vigo, elle a été présentée à Nîmes, Paris, Montpellier et maintenant à Perpignan. 

Yves Thos, affichiste de cinéma – Couvent des Minimes à Perpignan

L’exposition Yves Thos, affichiste de cinéma présente une quarantaine d’affiches (issues majoritairement des collections de la ciné­mathèque de Perpignan), des photos mises au carreau, des portraits peints... Elle retrace une histoire de l’affiche de cinéma des années 50 aux années 80. Imaginée par l’Institut Jean Vigo, elle a été présentée à Nîmes, Paris, Montpellier et maintenant à Perpignan.