Description de l'évènement

Projection en boucle des 30 génériques du festival créés par Vincent Sabatier.

 

 

Depuis 1984, après une première tentative de générique audio, les séances de Confrontation sont précédées d’un générique mettant en rapport le thème du festival, les lieux où il se déroule et son producteur l’Institut Jean Vigo. Ce générique est du à Vincent Sabatier, seul, en général, ou en collaboration, parfois. Petits chefs d’œuvres de subtilité et d’habileté, créations à part entière de cinéma d’animation, ils permettent, outre de suivre l’histoire du festival en images mouvantes, de mesurer la panoplie des moyens utilisés dans l’animation. On y trouve des trucages sur maquettes, et vole le Palais des Congrès dans un élan digne de Mars Attacks, des techniques utilisant le fondu, du filmage image par image ou, comme pour ces 50 ans, du travail essentiellement numérique. De Mélies à l’ordinateur, sans qu’une technique s’impose plus qu’une autre, Vincent crée en fonction du sujet et mobilise les moyens qui lui semblent les mieux adaptés. On peut cependant mesurer la part prépondérante que prend depuis quelques années le numérique. Sans renoncer aux effets spéciaux nés avec le 7ème art, le numérique en lisse le

s aspérités et leur donne un effet certain, ici progrès technique et tradition vont de pair. Une sacrée leçon de cinéma que les génériques animés de Vincent !

vincent-sabatier

3 Réponses

  1. MICHEL

    Encore bravo: tu nous a rajeuni de 30 ans!
    Ca ne peut pas s’arrêter comme ça… j’espère que tu vas continuer jusqu’à 100 ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.