Description de l'évènement

Bruno DUMONT, France, 2009, 1h45
Scénario : B. Dumont – Photo : Yves Cape – Interprètes : Julie Sokolowski, Karl Sara- fidis, Yassine Salim, David Dewaele, Brigitte Mayeux-Clerget, Michelle Ardenne…
Hadewijch, cinquième long métrage de Bruno Dumont s’empare frontalement d’une question intemporelle: celle de l’Amour. on y suit le personnage de la jeune Céline (Julie Sokolowski), novice mystique, renvoyée de son couvent pour les excès effrénés de sa passion envers le Christ, qui la brûle au plus profond de son âme. Son trajet, des murs clos de son couvent perdu dans la campagne à ceux d’un immense appartement sur l’île Saint-louis, la mènera vers des horizons nouveaux, qu’ils soient géographiques, personnels ou spirituels. Entièrement resserré autour du personnage principal interprété de manière éblouissante, Hadewijch a des allures de quête d’absolu dans un monde profane, d’errance existentielle baignée de sacré. Réalisé peu de temps après Flandres, plongée dans le désastre d’une guerre haineuse et sans nom, Hadewijch est moins un film religieux qu’une réflexion méditative « sur le désir d’aimer et d’être aimé » comme l’a dit le réalisateur. la mise en scène, parfaitement maîtrisée, témoigne d’un cinéaste en pleine possession d’un art qu’il rapproche ici d’une eschatologie, démarche qu’il poursuivra peu après dans Hors Satan (2011), avec lequel Hadewijch forme un diptyque inspiré.

Hadewijch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.