Description de l'évènement

Jean Renoir, FRANCE, 1939, 1H55, N&B
Sc. : J. Renoir, Carl Koch. Int.: Marcel Dalio, Jean Renoir, Roland Toutain, Mila Parelly, Gaston Modot, Julien Carrette.
Considéré aujourd’hui comme le chef-d’œuvre de Jean Renoir, La Règle du jeu, fut assez froidement accueilli à sa sortie. C’est que Renoir, s’inspirant de Marivaux et Musset, construit un point de vue très noir sur le monde de la bourgeoisie. Le ton souvent enjoué et aimable, il épingle une classe dominante hésitant entre l’apathie, la stupidité, l’hypocrisie et la veulerie, reflétée, avec plus de cœur, par ses domestiques. Décrire une société glissant vers l’abîme, sur d’admirables et pathétiques images d’une chasse qui n’est qu’un abattoir, parut dans le contexte d’une guerre pas si drôle, impardonnable.

HOMMAGE À JOSE BALDIZZONE
Portrait en 24 images / seconde…
Le cinéma qu’aimait José Baldizzone lui ressemblait : la distance et l’humour s’y mélangent mais se conjuguent avec l’indignation devant l’injustice sociale et plus surprenant peut-être un certain goût du lyrisme discret. Einsenstein et John Ford pour un certain lyrisme, Imamura et Renoir pour l’humour indigné, le néo-réalisme italien pour cette façon unique de dire le présent. Cet hommage à José est aussi un portrait cinéphilique et moral d’un ami dont l’aimable ironie nous manque et que le cinéma nous restitue.

la-regle-du-jeu-jean-renoir

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.