Description de l'évènement

Lo scopone scientifico

Luigi COMENCINI, Italie 1972, 1 h 56 

Scénario : Rodolfo Sonego ; Image : Giuseppe Ruzzolini ; Musique : Piero Piccioni ; Interprètes : AlbertoSordi, Silvana Mangano, Bette Davis, Joseph Cotten…

Une Américaine très riche est passionnée par les jeux de cartes. Son préféré est le « scopone scientifico » auquel elle joue quand elle est en Italie. Là-bas, elle se plaît à défier les gens d’un bidonville dans des parties endiablées. Sous couvert d’une comédie, le film est politique. Le gentil passe-temps d’une vieille dame est en réalité l’enfer du jeu auxquels sont condamnés les pauvres qui ne peuvent gagner. L’humour est grinçant et les pauvres maniant des millions qui ne font que passer sont soumis aux pires tortures visuelles et mentales.

« L’Argent de la Vieille serait donc une parabole d’une simplicité évangélique sur la lutte des classes et les moyens de renverser le capitalisme pour établir la dictature du prolétariat. Les discours du Professeur, manifestement intellectuel communiste, paraissent le confirmer. Le contexte politique de la réalisation du film s’y prête également. Après la contestation étudiante de 1968, l’attentat de la piazza Fontana à Milan en 1969 a ouvert ce qu’on appellera « les années de plomb ». L’année du tournage, 1972, est entre autres celle du premier attentat revendiqué par les Brigades Rouges, de l’assassinat de l’éditeur Feltrinelli, du commissaire Calabresi, désigné comme meurtrier de l’anarchiste Pinelli, auteur présumé de l’attentat de la piazza Fontana ». Positif, n° 216, mars 1979.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.