Description de l'évènement

Maurice PIALAT, France, 1987, 1h43
Scénario : Sylvie Danton, d’après Georges Bernanos – Photo : Willy Kurant – Interprètes : Gérard Depardieu, Sandrine Bonnaire, Maurice Pialat, Alain Artur, Yann Dedet…
En 1987, Maurice Pialat, cinéaste athée, aborde l’univers de Georges Bernanos, écrivain catholique ; il abandonne ainsi le réalisme inhérent à ses précédents films pour pénétrer dans l’univers silencieux où s’affrontent le Bien et le Mal, la foi et le doute. Même si l’on considère que Pialat a filmé avec trop d’application le chef-d’œuvre de Bernanos, cette pesanteur qui écrase les êtres et les paysages du nord de la France lui permet d’instiller dans son film une violence aussi sourde et dévastatrice que dans ses autres films.
Gérard Depardieu incarne un abbé fruste, porté par ses obsessions mystiques, qui rencontre un soir l’incarnation de Satan et devient dès lors un prêtre torturé qui n’arrive plus à savoir si la grâce est un don de Dieu ou du Diable. Et le pauvre abbé Donissan vit douloureusement ce combat incontrôlable, en essayant quand même de traquer le Mal, notamment jusqu’au fond de l’âme de Mouchette (formidable Sandrine Bonnaire), pécheresse désespérée qu’il tente de sauver.
Palme d’or au festival de Cannes 1987, ce film exigeant rejoint le roman austère mais lucide de Bernanos et reste l’une des œuvres les plus marquantes de son réalisateur.

sous-le-soleil-de-satan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.