Description de l'évènement

Eric ROCHANT, France, 1989, 1h24
Scénario : E. Rochant – Photo : Pierre Novion – Interprètes : hippolyte Girardot, Mireille Perrier, Yvan Attal, Jean-Marie Rollin, hervé Falloux, Cécile Mazan…
un cinéma qui bouge. Trente ans après A bout de souffle, beaucoup de critiques ont peut-être vu dans ce film le signe avant-coureur d’une nouvelle Nouvelle Vague, même souplesse, même fluidité de la caméra. Un monde sans pitié est un film poursuite, l’objectif poursuit les personnages. hippo déambule
et nous déambulons avec lui. la paresse est élevée au rang d’un art : c’est une paresse itinérante, voire active à l’échelle de Paris, pas question d’en sortir. Et voilà qu’il tombe amoureux fou de Nathalie, une normalienne sérieuse qui poursuit ses études et le traite de parasite. C’est vrai qu’hippo flotte comme un bouchon, mais il sait que la vie dont il rêve n’est qu’un leurre. il est sans illusions sur lui-même et ses copains. Alors il se contente de jouer au poker et de vivre aux crochets de son jeune frère lycéen qui assure la vie matérielle en traficotant de la drogue. C’est un drôle de type, hippo, marginal dans un monde qui n’espère plus un nouveau Mai 1968, il se sait condamné à la solitude. Eric Rochant filme si bien sa dérive qu’elle devient la nôtre..

un-monde-sans-pitie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.